Une bonne maman

La boîte à mots_12091158_10206579438997950_4740718263022495881_o

https://www.facebook.com/groups/maboiteamots/permalink/966532286754350/

Une bonne maman_943823_1652603788325622_6498832268355716843_n

Bonne maman si affectueuse,

en sécurité son petit.

Elle pare  aux rencontres dangereuses,

bien à l’affût de tous les bruits.

.

Les loups affamés elle surveille,

et tous les autres ours agressifs.

Pour ça, elle n’a pas son pareil ;

toujours à l’écoute et l’œil vif.

.

La suivant, apprend à survivre.

Aussi, il saura bien chasser.

Lui montre tout ce qu’il faut pour vivre.

Découvre où il peut hiberner.

.

Il aime bien apprendre et jouer.

 Se bagarre avec les amis.

Il dévale les pentes enneigées.

Sur le ventre, cela le ravit.

.

Bonne fin de semaine

à

chacune et chacun !

Colette

Oh ! Ça alors !

Défi 158

https://lilousoleil.wordpress.com/2016/01/18/defi-des-croqueurs-de-mots-158/

~

Oh ! Ça alors !

Bruit dans les buissons

Cot ! Cot ! Cot ! Mais quoi alors ?

C’est que «sépultus»

~

«Merdum», c’est qu’elles ont pris le rhume, dis donc,

ma belle Cocotte !

~

Bon jeudi

à

toutes et tous !

Colette

Hervé

Hervé

Saint Hervé

(Il est né au VIe siècle)

.

Hermite : étant aveugle, c’est la vie qu’il choisit.

Et par humilié, il refusa le titre d’Abbé.

Réputation de sainteté partagée par toute sa région.

Vrai ami des animaux : un jour, un renard lui ramena

même une poule vivante.

Également, depuis, le temps, on aime le représenter avec un loup,

celui même qui dévora son âne, avec lequel il labourait.

.

Hervé est un prénom d’origine celte :

haer «fort» ou houam «fer»

et ber «ardent».

.

Pour participer :

http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

.

Bon mercredi,

Colette

Le macaronisme

Défi 158

https://lilousoleil.wordpress.com/2016/01/18/defi-des-croqueurs-de-mots-158/

Lilou nous propose d’écrire un texte, pas trop long,

dans une langue nouvelle :

le macaronisme …

C’est quoi au juste ?

C’est notre propre langue à laquelle nous ajoutons

des terminaisons latines aux mots.

~

Alors, voici mon texte :

Unam bonnam semainus ! Demeurare heurus. Ravirare l’espéram, en ce jourus et tous les jourus  de cette saisum. La vivam serare bellam !

L’hiverux passerare et reviendrare le printanus. Au froidem succèdare la chaleurem.

Je vous laisserare bientus et ne vous dirare pas merdum, mais bien mercium.

Mes hommagus à Lilum et Dominum.

Nous rirare de cela et nous en réjuirare le mondum, en ces tempus bouleversum.

Amor et pax mes aminous !

Colettem

~

C’était bel et bien :

Une bonne semaine ! Demeurons heureux (heureuses). Ravivons l’espérance, en ce jour et tous les jours de cette saison. La vie sera belle !

L’hiver passera et reviendra le printemps. Au froid succèdera la chaleur.

Je vous laisserai bientôt et ne vous dirai pas merde, mais bien merci.

Mes hommages à Lilou et Domi.

Nous allons rire de cela et nous allons réjouir le monde, en ces temps bouleversés.

Amour et paix mes ami(e)s !

Colette

Dictée chez Arlette

À vos plumes chez Arlette.

Extrait de « Les limbes du Pacifique »

de Michel Tournier

Pour participer :

https://pelagie46.wordpress.com/2016/01/20/hello-bonsoir-3/

Alors, voici ma copie toutes fautes corrigées  :

Défi dictée chez Mandrine

Une vague déferla, courut sur la grève humide et lécha les pieds de Robinson qui gisait face contre sable.

À demi inconscient encore, il se ramassa sur lui-même et rampa de quelques mètres vers la plage.

Puis, il se laissa rouler sur le dos.

Des mouettes noires et blanches tournoyaient en gémissant dans le ciel céruléen où une trame blanchâtre qui s’effilochait vers le levant était tout ce qui restait de la tempête de la veille.

Robinson fit un effort pour s’asseoir et éprouva aussitôt une douleur fulgurante à l’épaule gauche.

La grève était jonchée de poissons éventrés, de crustacés fracturés et de touffes de varech brunâtre, tel qu’il n’en existe qu’à une certaine profondeur.

Au nord et à l’est, l’horizon s’ouvrait librement vers le large, mais à l’ouest il était barré par une falaise rocheuse qui s’avançait dans la mer et semblait s’y prolonger par une chaîne de récifs.

~

Bonne fin de ce jour

et

agréable vendredi !

Colette

Pas tant qu’ça

Défi 158

https://lilousoleil.wordpress.com/2016/01/18/defi-des-croqueurs-de-mots-158/

Bien voilà mes ami(e)s :

Au lever chaq’matin,

Pas  toujours c’est certain …

.

Humblement, oui j’vous l’dis

Oh ! J’en perds mon latin.

.

Et quand vient le midi :

C’est encore l’même refrain,

Moins souvent c’est certain …

.

Bonnement, oui j’vous l’dis

Oh ! J’en perds mon latin.

.

Viennent le soir et la nuit :

La noirceur me déplaît,

Pas tant qu’ça c’est certain …

.

Sereinement, oui, j’vous l’dis

Oh ! J’en perds mon latin.

.

Mais surtout j’aime la vie :

Alors n’en croyez rien,

Et toujours c’est certain …

.

Joyeusement, oui, j’vous l’dis

J’perds pas tant mon latin.

.

Bon jeudi

à

toutes et tous !

Colette

Gisèle

Gisèle

Gisèle Mauricet :

Une actrice québécoise, née à Hull

(un secteur de la ville de Gatineau),

en 1931 et décédée en Floride le 6 septembre 2003 à l’âge de 72 ans.

Elle fut une comédienne populaire du petit écran

dans les années 1960 et 1970.

C’est à Paris qu’elle a étudié le théâtre.

Revenue au Québec,

elle a joué dans Les Belles histoires des pays d’en haut

dans le rôle de Rosa Rose,

employée à l’Auberge de Chez ti-père.

Gisèle_030907mauricet-gisele_g

( image : radio-canada-nouvelles)

Elle a consacré une grande partie de sa carrière

à amuser les tout petits.

C’est sans son rôle de Délicat dans

Grujot et Délicat

qu’elle fut la plus connue.

Elle interprétait des personnages un peu naïfs,

très attachants et expressifs.

Dans la série Marie Quat’poches,

elle avait le rôle de Naphtaline :

Pour participer :

http://jill-bill.eklablog.com/liste-des-prenoms-du-mercredi-a113378960

Bon mercredi mes ami(e)s,

Colette

J’ai reçu un tag

Oui, j’ai reçu un tag de Clara :

http://claramicalement.apln-blog.fr/2016/01/11/jmets-pas-les-voiles-mais-jme-devoile/

Règles du jeu :

Répondre aux 11 questions posées.

Poser à son tour 11 questions aux nominé(e)s de notre choix.

Mettre un lien vers leur blog afin de les faire découvrir.

.

Comme Clara n’a pas reformulée de nouvelles questions,

je répondrai aux mêmes questions qui lui furent posées.

.

1- L’important dans la vie c’est quoi ?

Pour moi, c’est d’être vraie et bien dans ma peau.

2- Quelle est ta couleur préférée ?

Le vert, la couleur de l’espérance.

3- Quel acteur t’a le plus marquée ?

Ah! Au tout début de la télévision, ce fut Jean-Louis Roux.

4- Qui représente le mieux pour toi la chanson française !

Édith Piaf …

5- Quels sont tes auteurs préférés ?

Virginia C. Andrews, Michel David …

6- Rougnou / bonne humeur le matin au réveil ?

En pleine forme et prête à entreprendre un nouvelle journée.

7- En vacances pieds en éventail / découverte de la région ?

En mouvement ; en voir au maximum.

8- Quelle est ta saison préférée ?

L’été. J’aime les fleurs et toute cette belle nature verte.

9- Quelle année a le plus marquée ta jeunesse ?

1958, j’avais 16 ans, c’est cet été là,  que j’ai vraiment fait le choix

de ce que je ferais de ma vie. Si vous avez le goût

de calculer, cela vous donnera l’âge exact

que j’aurai bientôt.

10- Au réveil douche / petit déjeuner en premier ?

Je fais ma toilette d’abord, c’est sûr,

à moins d’être en grandes vacances.

11- Sur un quotidien, que lis-tu en premier ?

Les grands titres.

.

Voici mes questions pour vous :

1- Quel genre de musique aimes-tu écouter ?

2- Tu as un jour de congé.

À quoi penses-tu en premier, comme activité ?

3- Aimes-tu les animaux de compagnie ?

Si oui, lequel préfères-tu ?

4- Tu as le choix entre un bon repas au restaurant

et une offre pour le cinéma. Que choisis-tu ?

5- Quelle est ta préférence parmi les jours de la semaine ?

6- Est-ce que tu es une personne du matin ou bien du soir ?

7- Le verre, pour toi, est-il à moitié plein, ou à moitié vide ?

8- Devant ton assiette, commences-tu d’abord

par ce que tu préfères ou bien le gardes-tu pour la fin ?

9- Est-ce que tu écris de la main droite ou de la gauche ?

10- Est-ce que la température t’influence ?

11- Est-ce que tu es une personne ordonnée ?

 

Je nomine personne, mais j’ouvre à tous et toutes,

avec la possibilité de répondre à mes questions sur votre blog

et venir m’avertir en commentaire sous ce billet,

pour que je puisse vous lire et vous donner mon appréciation.

Merci à l’avance, mais c’est en toute liberté,

rien d’obligatoire bien entendu …

Colette

Défi dictée chez Mandrine

Défi dictée chez Mandrine

Pour participer :
https://mandrine6.wordpress.com/2016/01/16/dictee-n-8-on-repasse-le-certif/

Dictée N°8

Six fautes de sont glissées dans ce texte,

extrait du Capitaine Fracasse de Théophile Gauthier.

À nous de les trouver :

Sigognac abaissa la barre de la porte, entrouvrit le battant mobile, et se trouva en face d’un personnage au nez duquel il porta sa lampe.

Éclairée par ce rayon, une assez grotesque figure se dessina sur le fond d’ombre : un crâne couleur de beurre rance luisait sous la lumière et la pluie.

Des cheveux gris plaqués aux tempes, un nez tout fleuri de bouclettes s’épanouissant en bulbe entre deux petits yeux vairons recouverts de sourcils très épais et bizarrement noirs, des joues flasques, martelées de tons veineux et traversées de fibrilles rouges, une bouche lippue d’ivrogne et de satyre, un menton à verrue où s’implantaient quelques poils revêches et durs comme des crins de vergette composaient un ensemble de physionomie digne d’être sculptée en mascaron sous la corniche du Pont-Neuf …

~

HISTOIRE :

Comment s’appelle la plus haute tour d’un château fort ? Donjon

Quel est le nom du fossé qui entoure un château et qui est généralement rempli d’eau ?

Douve

~

Bon dimanche mes ami(e)s !

Colette

Thème de janvier chez ABC

Thème de janvier chez ABC_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

http://jardin-des-mots.eklablog.com/le-veillard-et-l-ane-a119512898

« Vendredi 13 »

Vis sereinement, passant librement sous l’échelle.

 Eternue de l’esprit par ton rire ; frissonne du cœur en souriant.

Non ? Oui ? … tu peux ouvrir ton parapluie et t’y mettre à l’abri.

Dieu merci ! Tu as la chance, car …

Rester au lit, n’a rien de plus sûr non plus !

Et puis, demain sera un autre jour te permettant …

Dadmirer tes traits sans craindre de casser le complice secret de ta vanité.

Imite le chat, noir ou blanc ; sans toutefois dormir 16 heures, coupe en deux.

 13

Ah ! On ne l’apprécie pas tellement celui là !

Mais en l’inversant, c’est quand même un bel âge, n’est-ce pas !

On l’additionne ; voilà deux couples :

à venir, régime cellulaire conduisant possiblement

la société à se dynamiser, chacun d’eux, sous le même parapluie.

~

Amicalement,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 819 autres abonnés