Bonne journée

Bonne journée

Avec ton sourire

le soleil perce les nuages

joies de la journée

☺ ☺ ☺☺☺

Pensée :

Et c’est parfois dans un regard,

dans un sourire

que sont cachés les mots

qu’on a jamais su dire.

Yves Duteil

☺ ☺ ☺ ☺ ☺

Bon vendredi

à

chacune et chacun !

Clette

Adémar

Adémar

St-Adémar

Abbé à Saint-Laurent-de-Capoue,

Diacre à l’abbaye du mont Cassin,

Évangélisateur dans le diocèse de Chieti,

Mars, le 24, nous le fêtons.

Adal (noble) et mar (célèbre) =

Racines de ce prénom germanique.

.

Sources : Mon petit éditeur

365 jours

où les éphémérides allant

du XVIe siècle au XXe siècle.

Jean Mayet

.

Pour participer :

http://jill-bill.eklablog.com/recent/2

.

Bon mercredi !

Colette

La lettre «U»

ABÉCÉDAIRE

POUR L’ANNUAIRE DES NULS

Jeu de pays, villes, fleurs, animaux, objets, marques

de voiture, célébrités …

Tout en suivant l’alphabet, il s’agit

de thématiser chacune de ces catégories ci-haut.

La lettre «U»

Cette semaine, la lettre «U»

Né un 2 décembre, tel Ulrich Wickert,

Urbain rêve de journalisme, en pays étrangers ;

l’Ukraine en tête de liste.

Alors, à ce moment là,

fini les tournées en UMM ALTER,

en compagnie de ta belle Ursule,

et lorsque viendra avril,

de partir à la recherche de l’urubu,

ce vautour du Québec, à la tête rouge.

La pauvre aura alors,

ainsi que ton chien Uggie, 

les yeux assez humides,

pour en cultiver

des fleurs d’utricularia tenuicaulis.

Tu sais, ces plantes à fleurs jaunes,

dépourvues de racines.

Ainsi, petit à petit, tu perdras les tiennes.

Bon, pose les ustensiles sur la table,

lui dit sa mère, et de grâce,

organise toi de manière

à ne pas voyager plus loin

que l’ Uzès ;

ce sera déjà assez éloigné de nous comme ça !

Cependant, j’en conviens, que :

«De terres lointaines, on rapporte beaucoup de dire».

Amicalement,

Colette

Hi ! Hi ! Hi !

Reçu en courriel d’une amie, hier soir.

Je partage pour le plaisir :

* * *

Mosus que l‘hiver y fait frette au Québec !

 

* * *

Pis d’la neige on en pelle-tu en tabarouette
Quand on va dehors, comme des ours on est habillés
Et quand on rentre on a le nez et les oreilles gelés.

Quand on était petit on aimait ben ça
Des boules de neige on se garrochait, pis du fun on avait
Des beaux gros bonhommes de neige on se faisait
Mais ma mère chialait, ses carottes on y volait

L’hiver en glissant on s’amusait
Nos pantalons on déchirait

Mon père ça le faisait enrager
À chaque fois il nous fourrait
une volée.

Ah c’est pas drôle quand on vieillit
Y m’semble qu’on avait pas frette comme aujourd’hui.

Pis avez-vous vu la neige qui est tombée ?
Ma grande vérité y veulent nous enterrer.

J’passe mon temps à pelleter
J’ai pas fini qu’à recommence à tomber
.
J’t’ai un maudit mal de rein
Pis mon manche de pelle y tient pu ben ben
Ça nous prendrait des raquettes pour marcher
Les trottoirs sont même pas déblayés

Les gars de la ville y doivent pas trop fort travailler
Parce que la charrue on la voit pas souvent passer
Y doivent attendre le printemps
Pour qu’à fonde tout seul, les innocents !

Si j’avais ben de l’argent, la direction du sud je prendrais
Tu peux être sûr que pour 6 mois je m’en irais
Mais comme j’ai juste quelques cennes de côté
Ben je vais continuer à déneiger
Mais… me suis acheté un tracteur c’te année !

* * *

Bon week-end

à

chacune et chacun !

Colette

Le héros de la fête

À vos plumes chez Arlette

Thème : Le Carnaval

Image : marybleue.centreblog.net

Pour participer :

https://pelagie46.wordpress.com/2015/02/17/a-vos-plumes-chez-arlettethme-mr-carnaval/

~

Avec les mots :

conquérir, faillir, tinter, transformer,

imaginaire, fastueux, merveilleux, unique,

folklore, ingéniosité, héros, défilé, grelot.

~

Ulric est tellement fier de lui, en cette soirée de mardi-gras, de pourvoir ainsi clore le carnaval en participant au grand défilé. Pourtant, il y a à peine quelques jours, il a bien failli manquer cet évènement unique et si merveilleux pour lui. Et c’était doublement triste, car depuis plusieurs mois, dans son imaginaire, il rêvait de conquérir, lors de ce moment, le cœur de la majorité des filles de son groupe. Mais comment me procurer un déguisement à la hauteur, pensait-il. Du folklore, lui disait son père. Cependant, grâce à l’ingéniosité de sa mère, à lui dénicher ce fastueux costume, il se retrouva, lorsque tinta la cloche d’ouverture et que résonnèrent les grelots, le héros de la fête. Il est maintenant tout transformé, et si sûr de lui. Ah ! Tu es un gagnant, mon cher, mais n’oublie pas que le bonheur se mesure à ce que tu en feras, de cela, et non seulement à cette gloire d’un jour !

~

Bon vendredi

à

toutes et tous !

Colette

Toussine

Toussine

De Joséphine,

Alexandrine,

et

Marcelline ;

Toussine,

tu es la plus câline.

.

De bouffonnes,

friponnes,

et

griffonnes ;

folichonne,

tu es notre championne.

.

De pétillantes,

aguichantes,

et

aimantes ;

attrayante,

tu es la plus charmante.

.

Pour participer :

http://jill-bill.eklablog.com/recent/2

.

Agréable mercredi !

Colette

La lettre «T»

ABÉCÉDAIRE

POUR L’ANNUAIRE DES NULS

Jeu de pays, villes, fleurs, animaux, objets, marques

de voiture, célébrités …

Tout en suivant l’alphabet, il s’agit

de thématiser chacune de ces catégories ci-haut.

La lettre «T»

Cette semaine, la lettre «T»

En cette fin d’après-midi, à Trois-Pistoles,

Marie-Chantal Toupin chante :

«Comment j’pourrais te l’dire».

De la petite table basse du salon,

Thérèse ajoute un peu d’eau à ses tulipes.

Au loin, se fait entendre

une tourterelle triste ;

cela lui rappelle l’absence de son aîné,

non moins loin que le Tchad.

Une larme glisse lentement sur sa joue.

À l’instant, la Toyota de sa douce moitié

tourne l’entrée.

Oh! C’est mon Thomas,

qui revient du travail !

Vite, il faut que j’apprête mes truites !

Ils sont si bien, ensemble,

tous les deux,

que toute tristesse s’en voit dissipée.

Bon mardi-gras !

Amicalement,

Colette

 

Ainsi se termine le carnaval

Ainsi se termine le carnaval_970495-bonhomme-tres-satisfait-carnaval-semble

Photo Le Soleil Érick Labbé

Voir l’article

http://www.lapresse.ca/le-soleil/dossiers/carnaval-de-quebec/201502/15/01-4844381-mission-accomplie-pour-le-carnaval.php

* * * * *

Bonne semaine !

Colette

Ça, c’est moi qui t’le dit

CHEZ BRINDILLES33

Ça, c'est moi qui t'le dit_cassis-2

Du 07 au 22 février 2015

Aucune contrainte de textes. Reprendre les mots,

au singulier, pluriel, les verbes conjugués,

ainsi que les adjectifs.

Alors, voici mon texte :

~

Sur le seuil de la boulangerie,

bel Henri n’a pas oublié

sa jolie Stéphanie.

~

Le jour de leur seize ans,

tout près du cassis ;

promenade familière, ce printemps.

~

Les dés étaient jetés.

Cependant, fin printemps,

tout s’est délabré.

~

Ce rêve s’engloutit,

ne pouvant chasser de son esprit ;

qu’ainsi, ce conflit le surprit.

~

Cher ami, ne t’en fait pas ainsi,

avec le beau temps,

tout reprendra vie !

~

Ça, c’est moi qui t’le dit !

~

Pour participer :

https://brindille33.wordpress.com/2015/02/07/ateliers-decritures-1-du-07-02-2015-22-02-2015/

Bon dimanche !

Colette

Une nuit passa là

Une nuit passa là_89tgvdClTQPJytwM88fGBfkieO4@250x196

http://jardin-des-mots.eklablog.com/le-nid-des-mots-a114294832

~

Écrire un texte à notre convenance,

dans lequel nous trouverons :

Un personnage féminin : une chanteuse

Un personnage masculin : un facteur

Un lieu : la foire

Un objet : une brosse

Un verbe : hurler

Un adverbe : lentement

~

Et c’est lorsqu’Azuela,

cette chanteuse d’opéra,

elle qui ne savait pas chanter sans hurler ;

toutes les fenêtres fracassa !

Hé, Hé, Hé, cria Hervé,

le petit facteur réservé,

lorsqu’il reçut sans tarder,

la brosse à dents de madame Harvey.

Mais c’est la foire,

doublement en ce lieu ;

qu’est-ce qu’on attend,

clama-t-il lentement,

pour la châtier !

Et sans pitié,

alors au pénitencier,

une nuit passa là !

C’est au bal masqué,

sans déranger,

que dorénavant, je m’exécuterai ;

foi d’Azuela !

~

Bonne journée,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 742 autres abonnés