Nostalgie

CHEZ MUMU

 Nostalgie_atelier-14

Allant vers le vieux monastère désaffecté, le vieillard claudiquant dans ses pantoufles, ne peut oublier ces beaux dimanches, où enfant, il venait y prier en compagnie de ses regrettés parents. Le temps n’a pas réussi à balayer ces heureux souvenirs de sa mémoire. En observant bien les alentours, seule la piscine aux oiseaux y demeure, ainsi que les champs de pissenlits. Fermant les yeux un court instant, il revoit bien clairement le jardin, le potager où les branches des arbres pliaient sous le poids des fruits.

Oui, comme le dit si bien Eve Belisle : « On ne peut jamais tourner une page de sa vie sans que s’y accroche une certaine nostalgie. »

 

Pour participer :

http://mumulagrenouille2.wordpress.com/2014/06/05/plaisir-decrire-n-14/

 

Bonne fin de semaine de Pentecôte

mes ami(e)s !

Colette

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 708 autres abonnés