Du 27 avril au 3 mai

Du 27 avril au 3 mai

Cette semaine,

pour les jours à venir,

j’entre dans la fête du silence.

 

Ce sera un temps de recueillement.

Je passerai mes journées dans

la solitude et la prière.

 

Je prendrai tout le temps nécessaire

pour me rencontrer et me retrouver.

 

Vous y serez, tous et toutes,

dans mes pensées.

 

C’est avec joie,

que je vous retrouverai,

dès mon retour à la vie régulière.

 

Bonne Fête du 1er mai

et

agréable semaine

à chacun et chacune !

À bientôt !

Colette

Bon anniversaire !

L’ATELIER DE GHISLAINE

N°52

 Bon anniversaire !

Un texte avec les 10 mots suivants :

 

ANNIVERSAIRE, ANNÉE, PRINTEMPS, AMIES, BLOG,

AIDE, AMITIÉ, RENCONTRE, SOLIDARITÉ, ATELIER.

 

Ou

 

Un texte comportant 12 mots finissant par IDE

 

Ou

 

Sur les deux sujets.

 

Je vais y aller avec le premier choix :

 

En cette 52e rencontre avec les ami(e)s de ce blog, par l’intermédiaire de ton atelier d’écriture, chère Ghislaine, je me retrouve, ce printemps-ci, avec la même sève coulant dans mes veines, qu’à l’automne de cette participation 1 d’alors :

https://colettedc.wordpress.com/2011/10/14/atelier-chez-ghislaine-semaine-1-annee-3/

Une année qui a mis du temps à s’écrire, mais qui en vaut vraiment le coût ! Avec les semaines qui s’accumulent, toujours plus grandissante est la solidarité et l’amitié entre nous. Si l’un, l’une ou l’autre a besoin d’aide, quelle spontanéité se déploie envers tous et toutes ! Que cela est beau et grand ! En tout cas, c’est toujours aussi magique pour moi, et j’accueille encore avec une grande joie, la nouvelle inscription, d’une fois à l’autre. BRAVO, RECONNAISSANCE et MERCI à toi, mon amie, en ce troisième ANNIVERSAIRE ! Longue vie à cet atelier !

 

Pour participer :

http://ghislaine53.eklablog.com/atelier-52-annee-4-anniversaire-a107626358

 

Agréable week-end !

De bon et en toute amitié,

Colette

Colère et mécontentement

CHEZ MUMU

 Colère et mécontentement_plaisir-1_thumb3

Ce fauteuil ancien, plein de charme pour Monsieur, ne fait pas vraiment l’envie de Madame :

 

Elle : C’est à n’en pas croire mes yeux et mes oreilles !

 

Lui : –

 

Elle : Tu veux embellir le salon avec ça !

 

Lui : –

 

Elle : – Tu m’en coupes le souffle !

 

Lui : –

 

Elle : Tourne le bouton de ton vieux téléviseur, tant que tu voudras !

 

Madame clés en main, se sauve avec sa voiture, semer sa colère et son mécontentement chez sa coiffeuse.

Pourtant Germaine, «Tous les goûts sont dans la nature». Peut-être, qu’il serait bon d’en discuter plus calmement hein !

 

Pour participer :

http://mumulagrenouille2.wordpress.com/2014/04/23/plaisir-decrire-n-9/

 

Bonne journée de ce vendredi

à tous et toutes !

Colette

S pour «Silence» et «Solitude» et T pour «Tendresse»

POUR LE DICO-CITATIONS DES NULS

 

N.B. : Ne pouvant participer la semaine prochaine,

voici donc mes LETTRES S et T :

 S pour «Silence» et «Solitude» T pour «Tendresse»

 

Pour vivre plus près de soi,

Pour vivre en soi,

quoi de meilleur

que le SILENCE et la SOLITUDE.

 

Pour se rencontrer, se retrouver,

tout en évitant de se fuir,

soit au travail

ou dans les loisirs,

quoi de mieux

que le SILENCE et la SOLITUDE.

 

Pour se sentir exister,

pour vaincre nos peurs,

pour laisser jaillir

ce qu’on a de meilleur en soi,

ce sera

dans le SILENCE et la SOLITUDE.

 

«Dans le silence et dans la solitude,

Plongez-vous intimement dans l’immensité de Dieu,

dans la contemplation de ses merveilles,

comme un océan de bonté,

d’amour et de lumière.»

Nel silenzio e nella solitudine

Immergiti nella contemplazione

Delle meraviglie di Dio,

Come in un aceano di bontà, de luce e di amore.

PAROLES

JAILLIES DU SILENCE

de Jean-Pierre Médaille (notre fondateur)

 

~

 

«Rien n’est petit dans l’amour.

Ceux qui attendent les grandes occasions

pour prouver leur tendresse ne savent pas aimer».

Laure Conan

 

La TENDRESSE, c’est elle qui me suggère

les gestes à poser.

La TENDRESSE, c’est elle qui me conseille

sur les silences à garder.

 

La TENDRESSE, c’est elle qui me dicte

les paroles à employer au moment opportun.

C’est par elle, que je deviens

inventif, inventive.

 

La TENDRESSE, elle est la fine pointe

de l’amour.

 

La TENDRESSE, elle est l’amour éclaté.

 

«Mais toujours il arrive à l’Amour-Tendresse

de guérir, de soigner,

d’apaiser, de soulager,

de soutenir».

Jacques Salomé

 

Pour participer :

http://annuairepourlesnuls.fr/

 

Amicalement,

Colette

Orianne et Casimir

N.B. : Ne pouvant participer la semaine prochaine,

j’arrive avec mes deux amis :

 Orianne et Casimir

 

Tous deux forts, énergiques,

et tout autant sympathiques,

à la cour, pour mon plaisir :

Orianne et Casimir.

 

Tous deux sensibles à la beauté,

lui inorganisé, elle ordonnée.

Orgueilleuse et orgueilleux,

Bien vue, une 1re place pour eux !

 

Avec son sens du devoir,

Elle sait qu’elle doit prévoir.

Lui, naïf et rêveur,

Mercredi en huit, ne serait à l’heure.

 

Pour participer :

http://jill-bill.over-blog.com/article-la-liste-des-prenoms-du-mercredi-93828934.html

 

Amitiés,

Colette

Tristes souvenirs

IMAGE CITATION 2BIS

CHEZ GISÈLE

 

Elle nous propose cette photo :

Tristes souvenirs 

À nous de trouver une citation qui illustrera l’image et le texte qui l’accompagnera.

 

Voici ma citation :

 

«Un musée est une morgue. La seule chance de s’émouvoir est d’y rencontrer un ami. Un ami derrière le cadavre.»

Jean Cocteau

 

Guillaume aime bien passer de temps en temps, un bon moment au musée de guerre, afin de s’arrêter devant cette horloge aux obus. Elle marque vraiment un temps pour lui, celui se son grand-père, compté parmi les neuf millions de soldats décédés au cours de cette guerre de 1914-1918. C’est également un rappel à l’intention de son propre père, revenu gravement blessé de l’autre guerre mondiale de 1939-1945. Il revoit encore sa mère, souvent la larme à l’œil, s’occuper du mieux qu’elle le pouvait, tant bien que mal, de ses jeunes frères et sœurs. Lui, l’aîné de la famille a pu constater, que ce n’était pas toujours rose à la maison. Cependant, encore trop jeune, pour s’enrôler avec les garçons du village. Le fils, du forgeron d’en face, s’est même caché dans le bois, au moment du recrutement. Oui, il a évité la guerre, bien entendu, mais il en est mort d’une pleurésie quelques mois après. Ce fait historique du passé, le ramène à de bien tristes souvenirs, mais toujours si présents dans son aujourd’hui, hélas !

 

Pour participer :

http://giselefayet.wordpress.com/2014/04/14/image-citation-2-bis-une-autre-faon-de-participer/

 

Bon mardi mes ami(e)s !

Colette

Le temps des sucres

 

Bon, presque 17 heures, il me faut agir le plus vite possible, si je veux me faire complimenter pour mon repas spécial du jour : la fête du sucre d’érable. J’accélère, car je veux arriver chez le boulanger avant la fermeture. Oh ! La pancarte «Ouvert» est toujours là. J’entre, le préposé à l’entretien, mouchoir dépassant la poche arrière de son pantalon, est en train de nettoyer le carrelage du plancher afin d’y effacer les traces de saleté. «Entrez ma p’tite madame ; vous arrivez de justesse. J’allais fermer. Avec toute cette circulation sur l’autoroute, pas facile d’entrer ici, à l’heure de pointe hein ! Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?» «Il me faut un beau gros pain de ménage pour ma trempette au sirop d’érable et au sucre mou, recouverte d’une bonne crème à 35%. J’prendrai aussi deux pains baguette.» «Voilà pour vous !» «Merci bien monsieur ! Au revoir !»

 

Pour participer :

http://mumulagrenouille2.wordpress.com/2014/04/18/plaisir-decrire-n-8/

 

Bonne semaine

à

chacun et chacune !

Colette

Joyeuses Pâques !

Paix, sérénité et émerveillement,

devant le beau miracle de cette vie printanière,

Plein de joies dans nos coeurs

en ce jour de Pâques !

Joyeuses Pâques !

Colette

Vivement autre chose

L’ATELIER DE GHISLAINE

N°51, ANNÉE 3

 Vivement autre chose

1er choix : Un texte avec 10 mots imposés :

EXIGUË, MANGUE, DIVULGUER, LONQUET,

QUÊPIER, RELÉGUER, DINGUE,

TANGUER, GIQUE, ORGUEIL.

 

Ou

 

2e choix : Un texte se rapportant à l’image proposée

(image que vous pouvez voir si vous le désirez à l’adresse,

en bas de ce billet à : pour participer).

 

On peut également utiliser les 2 choix.

 

Je vais donc y aller avec le 1er choix :

 

Dégustant sa boisson préférée, à base de mangue ; Sandra réfléchit au guêpier dans lequel elle se trouvait, il y a à peine une heure. Court moment, cependant, mais qui lui parut, un tant soit peu longuet à son goût. Elle imagine cette histoire, divulguée à la ronde, venant aux oreilles de ses collègues de travail, et se revoit, coincée, dans cette cage exiguë d’ascenseur en compagnie de ce dingue. Grande gigue, elle tangue sur le terrain de stationnement, tant ses jambes tremblent. Mon orgueil mis à part, se dit-elle, cela doit se reléguer aux oubliettes, et que je passe à autre chose en ce week-end Pascal !

 

Pour participer :

 http://ghislaine53.eklablog.com/atelier-51-annee-3-a107578850

Agréable week-end Pascal

à

chacun et chacune de vous mes ami(e)s !

Colette

La lettre R pour «Regard»

POUR LE DICO-CITATIONS DES NULS

La lettre R pour «Regard» 

« La vie commence là où commence le regard»

Amélie Nothomb

 

Tout être vivant a été marqué dès sa venue en ce

monde,

de sa propre beauté,

pour traduire ce qu’il est, avec toute la création ;

l’harmonie de l’humanité.

 

«La possibilité de vivre commence dans le regard de

l’autre.»

Michel Houellebecq

 

«Chaque fois qu’on a grandi,

c’est qu’il y a des regards qui nous ont aimés.»

 

Parfois, il y a des regards que nous n’espérons pas

ou que nous évitons.

Il y a aussi des regards qui ni plus ni moins,

gèlent le cœur.

Mais il y en a beaucoup et c’est heureux ainsi,

qui révèlent la tendresse du cœur

et traduisent parfois ce que nous sommes incapables

d’exprimer.

Ce sont des regards du cœur.

 

«Un regard supplée souvent à ce qu’on ne peut dire.»

Félix Lope de Vega

 

Puisque «tout est affaire de regard»,

portons le plus possible sur les personnes

et les évènements,

un regard de joie, de douceur et d’amour.

 

«Ce que la voix peut cacher, le regard le livre.»

Georges Bernanos

 

Alors, quel regard,

J’aimerais qu’on pose sur moi aujourd’hui ?

Quel regard, je choisis de poser sur les autres

aujourd’hui ?

 

Souhait :

Illuminons nos journées par le regard que nous

portons !

 

Pour participer :

http://annuairepourlesnuls.fr/

 

Amicalement,

Colette

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 710 autres abonnés