Espace à venir

Franchir une porte,

c’est tout simplement laisser derrière soi

et se lancer tout entier

dans un espace à venir !

Anselm Grün

Ainsi s’en va mai avec ses beaux

et bons moments

mais aussi avec ses larmes et ses peines …

Accueillons juin

dans ses couleurs, son temps

et son espace !

Agréable je le souhaite ce mois tout entier

pour chacun et chacune de vous !

J’y joins toute ma plus sincère amitié,

Clette

N.B. : Ayons une pensée spéciale pour notre chère Arielle qui sera opérée demain matin …

Ce trésor d’Amour

Tous et toutes,

d’un côté comme de l’autre,

nous nous devons de faire grandir

et fructifier

ce trésor d’AMOUR

qui fut déposé dans nos COEURS

et aussi dans nos MAINS

pour que d’autres à leur tour

puissent découvrir cette

JOIE DE VIVRE.

En toute amitié !

Clette

Instants magiques

Le rire, comme les essuie-glaces,

permet d’avancer

même s’il n’arrête pas la pluie.

Gérard Jugnot

Que le soleil brille

ou

que la pluie surgisse,

que retentissent nos rires !

Alors,

chacun de nos instants présents

seront magiques !

Vive la vie; vive la joie de vivre !

Amitiés,

Clette

Petit parfois mais bien réel

Ah ! Il se cache ici et là,

dans le banal de mon quotidien.

Il est toujours près de moi

mais si petit parfois.

À droite, à gauche,

toujours sur ma route.

Et oui, chaque jour, lentement,

et sans bruit, il revient …

quand il passe, je dois vite le saisir.

Il est partout mais surtout

tout au fond de mon coeur.

D’une certaine manière,

il dépend même de moi  …

car le bonheur, c’est :

UN CLIN D’OEIL DE DIEU.

Gardons notre coeur en éveil

pour ne pas le laisser passer !

Des heures de plein bonheur

à chacun et chacune de vous !

En toute amitié,

Clette

Loin de moi cette idée

 

Plaisir d’écrire chez Mumu N°54

http://mumulagrenouille2.wordpress.com/

Avec les mots : certitude, essai, gaffe, chaleur, féliciter, cacher, choisir, escalader.

Bon dimanche à tous et toutes !

Clette

Nuit d’orage

 C’était une horrible nuit d’orage.

Ils étaient seuls dans la maison.

À chaque coup de tonnerre, il la voyait

sursauter.

Elle regarda à travers la pièce.

L’apercevant si solide, si fort …

… elle hurla !

Il courut jusqu’au canapé

où elle s’était réfugiée.

Il n’hésita même pas

à la prendre dans ses bras.

Il fut d’autant plus surpris qu’elle

n’essayât même pas de se dégager.

La tempête redoublait de violence …

et ils espéraient rester longtemps

dans les bras l’un de l’autre !

Ils étaient bien ensemble.

Mais ils savaient que les leurs

ne comprendraient pas.

Ils n’entendirent pas la porte s’ouvrir …

ni même le bruit de l’interrupteur.

Et alors …

nuit_d'orage

Ils furent surpris dans les bras

l’un de l’autre …

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 

 

Bon et agréable week-end

à chacun et chacune !

 Clette

Cet aujourd’hui, prenons-en bien soin

  

Hier n’est qu’un rêve et demain une vision.

Mais, bien vécu,

l’aujourd’hui fait de chaque hier

un rêve de bonheur

et de chaque demain

une vision d’espoir.

Prends donc bien soin d’aujourd’hui.

Proverbe Sanskrit

Agréable vendredi à chacun et chacune !

En toute amitié et de tout ,

Clette

Je l’ai essayé, j’ai réussi …

Plus on prend de l’âge, plus il est important d’incorporer l’exercice physique à notre routine quotidienne. C’est important pour le bon fonctionnement de notre système cardiovasculaire et le maintien de notre masse musculaire.

Si vous avez plus de 40 ans, il est conseillé d’y aller mollo au début pour ensuite augmenter la cadence.

AVERTISSEMENT :

ça peut être excellent pour certaines personnes.

Toujours consulter votre docteur avant d’entreprendre tout programme d’exercices.

Descendez plus bas …

 

 

 

 

 

Maintenant, remontez …

 

 

 

 

 

C’est suffisant pour la première journée.

Beau travail !

Servez-vous un bon verre de vin !

Excusez-là … j’ai reçu cela par courriel hier et je n’ai pu résister au plaisir de vous en partager le contenu …

Bonne et agréable journée toute la journée !

En toute amitié,

Clette

Blog zéro carbonne

Mémoire d’éléphant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Oh ! Elle habitait bien loin du zoo cette petite fille en ce temps ! Dans ce lieu si paisible de la campagne, elle était cependant bien entourée de petits animaux lesquels elle affectionnaient d’une manière toute spéciale. Au grand désespoir de sa maman, durant les grandes chaleurs de l’été, elle passait des heures à l’intérieur du poulailler pour ensuite se diriger vers les lapins et leur porter des feuilles de trèfles. Il était bien inutile de la chercher au loin car on savait qu’elle reviendrait à son heure et c’était là une grande assurance. Il y avait également le cheval et les vaches du voisin arrière qui étaient pas mal fascinants pour elle. Un jour, un garçon de la ville parmi tant d’autres enfants qui passaient par là accompagné de sa maman, fit une réflexion qui lui fit perdre bien de ses illusions car pensait-elle dans sa p’tite tête que ceux-ci possédaient un langage pas mal plus soigné que celui de son humble village. Quelle ne fut pas sa suprise de l’entendre énoncer : « Y sont’a-beaux ces lapins là, qui sont’a-beaux » ! Comment se fait-il qu’elle se souvienne aussi clairement de cela après tant et tant d’années ! Et bien, je vous l’ai déjà dit ! Chut ! C’est qu’elle a une mémoire d’éléphant !

La ronde des mots chez Geneviève N ° 5

http://kling38.wordpress.com/

Avec les mots : zoo, animaux, enfants (petits et grands), été, chaleur, chercher, (le) lieu, revenir

 

Clette

  

Previous Older Entries

colette_chouinard@hotmail.com

Rejoignez 710 autres abonnés